All-The-Movies

Vous avez dit Cinéma?

Jeudi 2 septembre 2010 à 18:18

http://all-the-movies.cowblog.fr/images/inceptionposter.jpgInception (2010) réalisé par Christopher Nolan
Avec Leonardo Di Caprio, Cillian Murphy, Ellen Page, Marion Cotillard, Joseph Gordon-Levitt....
Synopsis
Le héros est Dom Cobb, un « extracteur », qui entre dans les rêves des autres pour soutirer des informations autrement inaccessibles. Ses capacités, pour lesquelles il est sollicité à des fins d'espionnage industriel, lui ont coûté sa famille et l'ont obligé à s'exiler, mais une chance de rédemption lui est offerte s'il décide avec son équipe d'experts de pratiquer une « inception », c'est-à-dire d'implanter une idée dans le subconscient d'un sujet. L'inception est moins familière, plus difficile et dangereuse que l'activité habituelle d'« extraction ».

Ma Critique Difficile dans mon cas d'être déçu par un film, qui a déjà touché 4 millions de spectateurs dont la plupart sont des cinéphiles avertis, adulant le film et construisant des analyses autour du scénario. J'ai attendu la fin de mes vacances pour aller voir Inception, le dernier Nolan depuis The Dark Night, adaptation de l'histoire du Joker au sein de la saga Batman avec la formidable interprétation de notre regretté Heat Ledger, 5 fois meilleur que le premier opus de Tim Burton, battant la pourtant formidable prestation de Jack Nicholson dans le rôle du Joker. Personnellement, je suis resté sur le cul à la fin de la projection de celui-ci.

Là c'était différent, mon fauteuil a presque tremblé... Honnêtement je pourrais très bien passer mon après-midi à chercher des mots synonymes de Chef-d'oeuvre dans le dictionnaire pour ne pas me répéter quant aux précèdentes chroniques du blog. Mais là je ne sais pas quoi dire... (c'est assez cliché comme paragraphe? Ouais? Ok.)

Enfin si plus exactement j'ai quelques trucs à deux balles à dire sur le film. Ce qui m'a toujours le plus fait jubiler chez Nolan, c'est son montage et sa précision dans l'histoire et le scénario du film.
Nolan construisait souvent ses films de la même manière (mettre l'/les image(s) clé(s) du film en guise de première séquence, expliquer un phénomène particulier (Following c'est la manière de suivre les gens pour pouvoir écrire, Le Prestige est la troisième étape d'un tour de magie...) et c'est toujours monté de manière exceptionelle que ce soit pour Memento sur un truc ultra-compliqué ou sur les deux batmans ou ça reste plus soft.

Dans le cas d'Inception, le cinéaste s'impose sur l'univers du rêve Et quel rêve mes amis! Non mais franchement, zut quoi! Aucun réalisateur avant Nolan n'a pu s'attaquer à un domaine si mystérieux avec autant d'imagination et de franchise. On se rend compte à quel point le rêve est une des choses les plus fascinantes qui soient. Alors attention, je vais pas commencer à expliquer les phénomènes du rêve ect... Parce que là je risque de faire croire que je n'ai pas compris le film, alors que c'est point le cas (au final c'était pas si compliqué par rapport à ce qui a été dit, il faut juste savoir dissocier le rêve et la réalité). Du moins je pense, sinon j'ai rien compris (ce qui est fortement possible). Mais juste, me pencher sur une petite ligne sur cette magnifique séquence, longue séquence de la mission principale. 5 min de réalité > 1 heure de rêve. Emboîtons des rêves et cela créer différents univers partant du plus lent au rythme normal avec différents responsables, créateurs des rêves. Au final on passe un pur moment de cinéma, éposutouflant de bout en bout, totalement incroyable. Toutes ces explications sur le rêve, ses phénomènes, les mondes crées (avec ses effets spéciaux) et autres farfelues séquence sur celui-ci sont tout simplement prodigieuses.

Ensuite il y a cette musique de Hans Zimmer (La Ligne Rouge, Gladiator, Hannibal, Pirates des Caraïbes... : compositeur de talent tout le temps appelé pour beaucoup de films mais qui malgré tout compose d'excellentes bandes originales) plus imposante que jamais et parfaitement dans le ton. Léonardo Di Caprio est encore à tourner un chef-d'oeuvre, après son magistral 4e passage chez Scorsese. Même si il passe son temps à froncer les sourcils il reste un très bon acteur. Un très bon casting (Gordon-Levitt, Cillian Murphy [Le vent se lève] ou encore Cotillard qui ne cesse de progresser dans l'excellence de sa filmographie et aussi étonamment, Ellen Page [Juno, Hard Candy, Bliss...] qui vient de signer un grand pas dans sa carrière cinématographique).

Inception risque d'être le film de l'année que je place presque à l'ex-acquo (si ce n'est qu'il est meilleur) de Shutter Island, Dog Pound et The Ghost Writer. Remarquez allégrement, que l'élément qui caractérise le plus la réussite finale de ces films, restera toujours la dernière image que je ne citerais dans aucun des cas afin de na pas dévoiler la situation finale. Pour ceux qui ont vu ces films, du moins l'un d'eux, savent de quoi je veux parler.

Comme l'a écrit le magazine Studio Ciné Live, Inception est une sorte de Chef-d'oeuvre déguisé en blockbuster américain. Nolan est un réalisateur de génie, qui n'a cessé et qui ne cessera jamais de nous surprendre étant donné qu'il n'a que 40 ans.


Cinéphile

Cinématiser

Par Tid le Vendredi 3 septembre 2010 à 0:43
Ce film est magique !! :)
Par Rebecca le Vendredi 3 septembre 2010 à 8:28
Ouais, un chef d'œuvre ! Rien à reprocher. Par contre la fin, rêve ou réalité ? ...
Par Cuberisheep le Vendredi 3 septembre 2010 à 13:52
Je suis totalement d'accord avec vous deux, mais pour répondre à Rebecca, c'est justement ce dernier excellent plan qui nous laisse dans le mystère total...
Par coldtroll le Vendredi 15 octobre 2010 à 22:04
difficice de dire du mal d'inception ? non :
c'est une belle merde
pour répondre à cube : il n'y a aucun mystère dans le dernier plan

niveau imaginaire des rêves : c'est très pauvre, franchement, si tu fais des rêves aussi pauvres, tes nuits sont tristes à mourir
je n'aime pas la façon glaciale de tourner de nolan : aucune identification à ses personnages possible
quant à ses personnages, soyons clairs : les personnages secondaires ne servent vraiment pas à grand chose.
beaucoup de défauts donc, et n'importe quel cinephile qui ne se laisse pas berner par des effets spéciaux assez saisissants (il faut bien l'avouer) vous le dira
Par driving directions le Lundi 29 juillet 2019 à 10:16
I enjoyed over read your blog post. This was actually what i was looking for and i am glad to came here!
Par logo design service le Vendredi 3 janvier 2020 à 11:38
Web Development Company offers top Web Application Development & Web Development Services to generate most impressive results & improve your business.
Par website design service le Vendredi 3 janvier 2020 à 11:38
Web Development Company offers top Web Application Development & Web Development Services to generate most impressive results & improve your business.
Par locus assignments le Jeudi 2 avril 2020 à 11:08
The movie is ensured for the intensity of the goals. The charge of the locus assignments is ensured for the assignment. The movie is good for visitors. The culture of the place is envisaged for the forms and all patterns for the middle of the terms for humans.
 

Cinématiser









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://all-the-movies.cowblog.fr/trackback/3034745

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast